Exposition : “Eclats de lumière” des sœurs Annick et Joëlle Blanchard à la Galerie Municipale de Lanrodec

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du 7 au 30 juin 2013 exposition de “Eclats de lumière” des sœurs Annick et Joëlle Blanchard à la Galerie Municipale de Lanrodec.

 

Vous êtes invité au vernissage de l’exposition vendredi 7 juin à 18h30

 

Horaires :
Du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h30
Samedis et dimanches en présence de l’artiste de 15h00 à 18h00

 

Renseignement : Mairie de Lanrodec 02.96.32.61.61
Exposition - Eclats de Lumière - Annick et Joëlle Blanchard
Annick Blanchard

 

Attirée par les couleurs, la matière, les textures, les gestes… La peinture est peu à peu entrée dans ma vie après l’avoir enseignée à mes élèves.
En 2004, elle devient un moyen d’expression pour dire quand les mots ne suffisent pas.
Parallèlement, elle devient aussi moyen de communication, de lien par la rencontre de lieux et de personnes. L’idée germe de peindre pour l’intérieur de façon personnalisée et de transmettre en encadrant des stages. Au fil des années, d’expériences personnelles en fréquentation d’expositions, ma technique s’est affirmée, enrichie.
J’allie l’onctuosité de l’acrylique, la transparence de l’encre à l’huile lumineuse. Je mêle le métal froid, coupant ou étincelant, le sable chaud, rugueux, le bois souple, élégant, le verre transparent, scintillant. Je recherche l’harmonie. Peindre pour dire, quand les mots ne suffisent pas, peindre pour donner à voir : de la couleur, de la matière, des sensations…
Ma peinture est une façon d’entrer en communication, d’exprimer, le noir et le blanc, le tendre le violent, le rouge et le bleu, la passion et le froid. Elle se veut ouverture sur des sentiments vécus ou provoqués, ouverture, invite à un voyage personnel.

 

Joëlle Blanchard

 

Dès ma naissance, je fus attirée par les mouvements, les formes et les couleurs.
Conséquence de mon histoire personnelle, en effet je suis née sourde, grâce au silence, mon sens de la  vue et le sens des images se sont développés. « la vie par la vue, puis la vie par les mains ». C’est donc tout naturellement que j’exprime mes pensées, les sensations et ce perpétuel mouvement de la vie par la peinture.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *