Roman à découvrir: SurVivantes d’Esther Mujawayo et Souâd Benhaddad

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

survivantes

SurVivantes 

Auteurs : Esther Mujawayo et Souâd Benhaddad

Éditeur : L’Aube
Année : 2004
Esther Mujawayo, fille de pasteur et élève brillante, mais d’ethnie “Tutsie”, a été discriminée et freinée dans ses études, elle a du les poursuivre à l’étranger.
A son retour, elle a épousé un instituteur, et travaillé là où elle pouvait, malgré ses diplômes de sociologie. Tout cela à cause de son ethnie. Au Ruanda, il ne faisait pas bon être Tutsie…
En 1994, elle avait trois filles,dont la plus petite encore bébé. Au début du génocide des Tutsis, elles se sont réfugiées dans l’école des sœurs incitant à la haine et au meurtre.
Au lendemain de ces crimes , il a bien fallu se remettre à vivre. Comment accepter la présence à côté des victimes de certains de leurs bourreaux ? Ceux qui avaient été arrêtés pour qu’on les juge, étaient mieux nourris et soignés que leurs victimes, à qui ils avaient sciemment inoculé le Sida en les violant. Beaucoup d’entre elles moururent alors que les prisonniers recevaient les soins dont ils avaient besoin.
Esther se consacra, principalement, à secourir et à défendre les victimes, survivantes comme elle. On les découvre courageuses, solidaires, humaines.
Après ce récit poignant et qui sonne vrai, on découvre un entretien entre Esther Mulawayo et Simone Veil. Elles ont bien des choses en commun.
Ces pages n’ont rien de larmoyant : c’est un témoignage et un avertissement: il y a des engrenages où il n’est pas bon de se laisser prendre.
Lu par Elisabeth Le Tutour
 
 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *